CONSULTATION VIRTUELLE EN LIGNE

les herbes chinoises et le diagnostic par la langue

Les herbes chinoises (ou phytothérapie chinoise)

Les herbes chinoises (ou phytothérapie chinoise), pratique aussi appelée pharmacopée chinoise, est l’une des cinq pratiques de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) pour entretenir ou restaurer la santé. Première approche privilégiée, on la considère comme plus puissante que l’acupuncture. En Chine, cette discipline est le pilier principal de la médecine chinoise, jouant un rôle essentiel dans le système de santé chinois. Il existe plus de 7000 herbes médicinales en Chine. D’un point de vue scientifique, de nombreuses études ont démontré l’efficacité clinique d’herbes médicinales dans le traitement de certaines pathologies. La prescription de phytothérapie peut prendre diverses formes comme: herbes séchées en décoction, poudres à avaler, pilules au miel, granules concentrés, teintures mères, patchs, gelées, cataplasmes ou onguents.

Nous offrons la consultation en ligne relativement aux problèmes de santé suivants visant à :

  • Améliorer la digestion (maladie cœliaque, IBS) 
  • Améliorer l’hypothyroïdie 
  • Améliorer la réserve ovarienne diminuée (ROD) 
  • Améliorer la respiration 
  • Améliorer le sommeil 
  • Augmenter l’énergie 
  • Augmenter les taux de grossesse de fécondation in vitro (FIV) 
  • Diminuer la douleur (endométriose et dysménorrhée) 
  • Diminuer l’hyperhidrose 
  • Diminuer les maux de tête et les migraines
  • Diminuer les symptômes d’allergies 
  • Diminuer les symptômes du rhume / grippe 
  • Diminuer les symptômes de la ménopause 
  • Diminuer le syndrome prémenstruel (SPM)
  • Équilibrer les hormones (FSH, AMH et TSH) 
  • Faciliter la perte de la graisse du ventre 
  • Réduire les allergies 
  • Réduire la stéatose hépatique 
  • Réduire le stress 
  • Réduire les symptômes de l’eczéma 
  • Réduire le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et fibromes 
  • Réguler les cycles menstruels (aménorrhée) 
  • Restaurer la fertilité (faibles ovules ou spermatozoïdes) 
  • Renforcer le système immunitaire
  • Améliorer la digestion (maladie cœliaque, IBS) 
  • Améliorer l’hypothyroïdie 
  • Améliorer la réserve ovarienne diminuée (ROD) 
  • Améliorer la respiration 
  • Améliorer le sommeil 
  • Augmenter l’énergie 
  • Augmenter les taux de grossesse de fécondation in vitro (FIV) 
  • Diminuer la douleur (endométriose et dysménorrhée) 
  • Diminuer l’hyperhidrose 
  • Diminuer les maux de tête et les migraines
  • Diminuer les symptômes d’allergies 
  • Diminuer les symptômes du rhume / grippe
  • Diminuer les symptômes de la ménopause 
  • Diminuer le syndrome prémenstruel (SPM)
  • Équilibrer les hormones (FSH, AMH et TSH) 
  • Faciliter la perte de la graisse du ventre 
  • Réduire les allergies 
  • Réduire la stéatose hépatique 
  • Réduire le stress 
  • Réduire les symptômes de l’eczéma 
  • Réduire le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)
  • Réguler les cycles menstruels (aménorrhée) 
  • Restaurer la fertilité (faibles ovules ou spermatozoïdes) 
  • Renforcer le système immunitaire

L’alimentation thérapeutique selon la MTC

La diététique Chinoise (la thérapie par l’alimentation) est l’une des cinq branches principales de la médecine traditionnelle chinoise (MTC), au même titre que l’acupuncture, le massage Tuina, la pharmacopée et les exercices de Qi Gong. Dans la tradition la plus ancienne en Chine, la diététique était considérée comme l’art majeur de la prévention, car lorsque l’on mangeait correctement, on ne pouvait tomber malade. Le concept d’une alimentation appropriée jouant le rôle de thérapie relève d’une longue tradition. En effet, selon la MTC, les aliments peuvent être répartis en 2 catégories selon leur nature énergétique : type Yin (froid) et type Yang (chaud). Outre la nature des aliments, il existe aussi 5 différents goûts ou saveurs : acide ou astringent, amer, doux ou sucré, piquant, salé. Ils ont une signification particulière quant à leur effet thérapeutique. Une thérapie correcte par la nourriture doit être basée à la fois sur la nature et sur le goût de tous les ingrédients afin d’équilibrer le syndrome de la maladie.

Les critères de sélection des aliments sont fondés sur la constitution du corps afin de réguler le Yin/Yang de chaque individu. Selon la MTC, il existe cinq types différents de constitutions physiques : neutre, yin (froid), yang (chaud), flegme et humidité, et sec. Chaque personne est considérée comme unique, de par sa constitution, Quels types d’aliments sont importants et lesquels devraient être évités selon les différentes constitutions corporelles? Veuillez prendre rendez-vous en ligne pour en savoir plus à ce sujet.

Le diagnostic auriculaire

La médecine auriculaire, aussi appelée auriculothérapie, est un système médical scientifique unique qui permet de diagnostiquer et de traiter plus de 200 maladies du corps par l’examen du pavillon de l’oreille (auricule). Elle est basée sur l’embryologie, l’anatomie, la génétique, l’immunologie, les nerfs autonomes, les systèmes nerveux sympathiques et périphériques ainsi que la pathomorphologie. Le diagnostic auriculaire est le fondement de la médecine auriculaire. L’état de santé du patient peut être vérifié simplement par cette unique approche de l’examen du pavillon de l’oreille. En Chine, les points d’oreilles sont utilisés pour traiter les maladies depuis plus de 2,000 ans. Selon la médecine traditionnelle chinoise (MTL), l’oreille est une fenêtre sur le cerveau, un outil pour le diagnostic et traitement de multiples conditions. L’auriculothérapie considère que l’oreille est une représentation miroir des organes, d’où sa comparaison avec un fœtus inversé. L’oreille contient une image ou une carte de l’ensemble du corps. Les oreilles montrent les conditions médicales du passé, du présent et prédisent le pronostic.

L’acupuncture auriculaire traite la maladie par le biais des acupoints correspondants. Il s’agit d’une méthode simple, indolore, mais efficace. Selon la théorie médicale chinoise, chaque oreille compte plus de 200 points d’acupuncture associés à différentes parties du corps. En auriculothérapie, un point pathologique est détecté par la douleur, une réaction localisée à la pression (palpeur) ou à l’utilisation d’un détecteur électrique. La méthode d’acupuncture auriculaire la plus couramment utilisée est l’utilisation de graines auriculaires. La thérapie par graines auriculaires consiste à placer de petites graines de vaccaria sur des points d’acupuncture sélectionnés dans le pavillon de l’oreille. Elles sont maintenues en place à l’aide de petits morceaux de ruban adhésif carrés de la couleur de la peau. Une pression sur ces graines est appliquée plusieurs fois par jour afin de stimuler le point et de traiter diverses affections. La thérapie auriculaire par les graines peut être utilisée pour un large éventail d’indications. Elle est particulièrement utile pour arrêter de fumer, cesser la dépendance à l’alcool et à la drogue, traiter l’infertilité (masculine et féminine), réguler les troubles du système endocrinien, soulager la douleur, calmer l’esprit, traiter les allergies, le stress, les maladies infectieuses, les maladies chroniques et les troubles fonctionnels.

Image de la langue avec les organes en médecine chinoise

Diagnostic par la langue

Le diagnostic par la langue est l’un des outils diagnostiques les plus anciens de la médecine chinoise. Il s’agit d’une étape du diagnostic, qui fournit des informations sur le bilan énergétique de vos organes internes. En médecine chinoise, la langue sert de carte des organes internes. L’examen de la langue comprend deux parties: l’observation de la texture de la langue et celle de l’enduit lingual. La texture de la langue appelée aussi “corps de la langue” est formée par des tissus musculo-vasculaires. L’enduit lingual, dépôt de matières mousseuses sur la langue est produit par l’évaporation du Qi de l’estomac. Le corps de la langue se divise en quatre parties: la pointe, le milieu, la racine et les deux bords.

  • La pointe reflète les modifications pathologiques du cœur et du poumon; 
  • Les deux bords, celles du foie et de la vésicule biliaire; 
  • Le milieu de la langue représente les organes qui sont au milieu du tronc : la rate et l’estomac; 
  • La racine de la langue correspond aux organes plus profondément situés dans le tronc, comme les intestins, la vessie et les reins.

Cette division a une certaine valeur dans la pratique clinique pour établir un diagnostic. Selon la médecine traditionnelle chinoise, la langue est une source majeure de renseignements, tant par son volume, sa forme, sa couleur, sa texture, que par les caractéristiques de l’enduit qui la recouvre. En fait, l’examen de la langue peut être si précis que l’on peut établir un diagnostic énergétique avec ce seul outil.
Lors de la consultation de la langue, j’analyse généralement la langue dont sa taille, sa forme, sa tension, sa couleur et son enduit pour découvrir le problème de santé.

POUR UN RENDEZ-VOUS